Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Soniac

Mon nouveau système de prix : la tarification solidaire

26 Avril 2020 , Rédigé par Soniac Publié dans #Actualités

"Dis-moi combien tu gagnes,
je te dirai combien tu dois me payer"



Comme le monde change...
Comme il y a eu la crise du Coronavirus, rebaptisé COVID-19...

Et comme le bouleversement climatique et écologique est déjà en cours...
J'ai décidé de proposer ma part de changement en ce monde de brutes...


Alors, voilà, réfléchissons tous à la valeur des biens matériels (ou même immatériels) que nous achetons... Concrètement, vous souhaitez connaître le prix d'une de mes sculptures, peut-être pour l'acquérir, ou par simple curiosité.


Je vous propose de participer à une expérience d'anthropologie sociale :
Seriez-vous prêt à payer cette œuvre d'art originale au prix juste ? Au prix juste fixé non en fonction d'un hypothétique marché de l'art, ni en fonction de mon propre égo d'artiste ? Au prix qui serait juste car il évaluerait mon travail en fonction de la valeur que vous y mettez et en rapport à votre propre rémunération ?


Le temps, la maturation de l'idée et l'énergie que j'aurais passés à créer de mes mains l'œuvre que vous désirez posséder seraient alors considérés à l'aune de votre propre rémunération. Ne serait-ce pas là le juste prix d'une œuvre d'art ? Par définition (légale) "inutile" et dont la fonction n'est en fait que définie par vous, l'acheteur...
Car sans vous, ma sculpture n'est qu'une projection de mes envies, de mon besoin d'exprimer en matière une idée, posée dans un coin, inerte...


Telle est ma réflexion sur le prix de l'art, et ma proposition est :
Qui gagne beaucoup payera le prix fort.

Qui gagne correctement payera un prix moyen.
Qui gagne peu payera à sa mesure, peu cher.

Voici le principe de ma tarification solidaire.


#L'ArtAuQuotientFamilial #EtPourquoiPas #JusticeSociale

Et bienvenue dans le monde merveilleux de la pensée complexe !

Et bienvenue dans le monde merveilleux de la pensée complexe !

Pour ce qui est de la définition pratique des prix :

Évidemment, pour faire un vrai calcul au quotient familial (qui serait le plus juste !), il faudrait avoir l'avis d'imposition de l'acheteur, ce qui est totalement irréaliste !
Car pour bien faire, il ne faudrait pas prendre juste en compte le salaire : mais aussi le nombre d'enfants à charge, les revenus des conjoints, le patrimoine immobilier et en banque... Bref, c'est très compliqué et moi sculptrice-artiste, je ne suis pas une agent des Impôts publics, hé, hé...!

On cherchera donc à s'approcher de tarifs plus justes socialement.
J'ai préparé 4 catégories (faibles revenus, SMIC, personnes seules avec enfants, temps partiels jusqu'au salaire médian / jeune cadre ou profession intermédiaire / cadres, cadres ++ / très hauts revenus) avec les salaires mensuels nets pris en référence (fourchettes).
Ces catégories pouvant être réduite à 3 d'ailleurs (sans la catégorie supérieure)...

L'idée c'est de déterminer un prix de base d'une œuvre (selon le code couleur de l’œuvre) et de le multiplier par un coefficient en fonction de la catégorie de revenus dans laquelle se situe l'acheteur.
Ces coefficients étant eux évidemment très "touchy" à déterminer... Probablement il seront / seraient en évolution régulière....

Ma nouvelle tarification est à l'état de projet, bien sûr (et de rêve même j'aurais envie de dire...)
N'hésitez pas m'envoyer vos critiques, constructives (bien entendu) et à me faire part de vos retours d'expérience éventuels...
Merci

(et actualisation 07/2022 : je n'ai toujours pas testé en conditions réelles ma nouvelle tarification solidaire...)

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article